Comment protéger les appareils d’un réseau de tuyauterie ?

protection

Un réseau de tuyauterie est constitué de différents appareils qui participent à une bonne conduite d’eau jusqu’au robinet. Mais il est préférable de méditer sur chaque composant qui constitue le réseau. Le rôle de chaque partie dans le circuit  doit être bien étudié ainsi que son fonctionnement et son utilité pour obtenir un système fiable. Cette précaution est à prendre avant toute installation.

Les avaries dans le réseau de tuyauterie  

Dans les canalisations d’eau, il est courant de rencontrer une accumulation d’air ou de gaz. Ces éléments perturbent le fonctionnement du réseau. Il arrive souvent qu’on entende du bruit dans les canalisations, c’est un phénomène de pompe. Cette anomalie survient quand il y a surpression d’eau. Une sous-pression affecte tout autant la bonne marche d’un système, et le confort n’y trouve pas sa place.  En hiver, le gel risque de porter un coup dur aux éléments qui se trouvent en général à l’extérieur. Il convient d’installer une soupape de sûreté, tel un robinet d’arrêt, qui aide à évacuer l’eau dans les canalisations extérieures avant l’hiver. S’il reste de l’eau dans le tuyau durant l’hiver, le risque de cassure  est possible car l’eau prend du volume en se solidifiant. Lors du dégel il est difficile de localiser une fuite. La variation de pression qui se produit sur l’eau potable invalide son utilisation en temps voulu :  cliquez ici pour plus d’infos 

La protection des appareils du réseau

Avant toute installation, il faut régler le problème de pression en plaçant une soupape de sûreté. Il est recommandé de placer un surpresseur ou un réducteur de pression en aval du compteur d’eau, sur la conduite principale. L’emploi d’une vanne d’arrêt ou d’une soupape de sûreté est nécessaire sur les canalisations d’arrivée et de refoulement, cette dernière doit être suivie d’un clapet anti – retour. Cette précaution évite que l’eau domestique revient au réseau. L’exposition de ces appareils au gel de l’hiver mérite la protection du système par l’anti-gel, le calfeutrage. Avec un surpresseur installé, il faut souvent vérifier la pression recommandée de la vessie du réservoir. Dans tous les cas, les dimensions de tuyaux utilisés pour ces appareils doivent être respectées. Un robinet de purge facilite l’évacuation de l’eau dans les canalisations extérieures qu’il faut installer avant l’arrivée de l’hiver. 

Les précautions à prendre

Le froid de l’hiver cause beaucoup de dégât des eaux par l’éclatement des tuyaux. Comme soupape de sûreté, il faut prévoir de couvrir de tubes isolants les endroits non chauffés et  les conduites d’eau chauffées, le vide sanitaire, le garage  pour écarter le coup du gel. Le nettoyage des tuyaux doit se faire périodiquement. C’est une bonne protection pour la santé du réseau de tuyauterie et des appareils de fonction. À tout écart par rapport à  la normale du fonctionnement des pièces, il  faut prendre les mesures nécessaires pour éviter les dégâts.

Bâtiment modulaire : contacter un spécialiste des cabanes de chantier
Quels sont les métiers de la construction spécialisée ?